Rechercher

Révélation, Libération




Ce texte a été écrit le 16 septembre 2020.

... je le dévoile aujourd’hui, sans pudeur et en toute humilité.

j’ai ressenti beaucoup d’émotions en le relisant , peut-être il résonnera pour certaines d’entre vous .

Avec Amour

***

"Je me rends compte de tout ce que j’ai bien voulu donner, de à quel point j’ai donner de moi, de moi toute entière sans avoir du coup l’énergie, le temps, les moyens, de me donner à moi-mêmes

Prise à mon propre jeu, enfermée dans un rôle que j’ai bien voulu tenir et que la société et mon entourage n’aurait en aucun cas remis en cause:

« Réduire mon temps de travail pour m’occuper de mes enfants »

Quand on le dit comme ça, ça fait limite rêver !

Mais cette décision m’a révélé bien des à côtés .... le « pourquoi ??? »

« Pour m’occuper de mes enfants »dira la maman épanouie, bonne mère de famille, pour qui cela semble naturel.

Au début ça l’était, et puis cela m’a révélé: m’occuper des enfants, m’occuper de la maison (de A à Z), l’entretenir, faire en sorte que personne n’ai rien à redire sur son état de ménage et de rangement puisque, quand même, je suis à la maison pour le faire.

Etre disponible pour tous, les enfants oui, mais son mari aussi qui prend vite et très facilement l’habitude ( je ne juge pas, je le comprends, c’est un fait de la société, de l’éducation ) que l’on soit là pour le « materner » si je puis dire.

Et oui ! l’épouse, la maîtresse, la mère ! Tout ça ! oui tout ça sur nos épaules!

La liste est longue pour une femme qui a « réduit son temps de travail pour s’occuper de ses enfants » .

En plus de ce qui a déjà été cité, on peut rajouter le fait de devoir penser et faire à manger, les panières de linge, le planning des rendez-vous, sorties, activités... on peut même aussi parfois se retrouver dans la peau d’une secrétaire comptable pour son mari indépendant à qui on veut bien prêter main forte car lui doit optimiser son temps au travail pour ramener un salaire.


J’en oublie sûrement, et cela peut varier suivant les profils.

Quoi qu’il en soit, la maman épanouie bien dans ses baskets avec cette décision, se retrouve avec plusieurs casquettes auxquelles elle n’avait pas pensé...


***

Mais à côté de tout ce à quoi elle doit faire face, il y a ce que l’on ne voit pas....

ce que personne ne voit...ce qu’elle ne s’avoueras que plus tard....ce qui est là à l’intérieur, ou plutôt n’est plus!....

Il y a cette flamme!

Cette envie d’épanouissement!

Ce besoin d’exister pour ce qu’elle est réellement !!

Elle y perd sans vraiment s’en rendre compte, petit à petit, ou étouffe, mets en silence, ses véritables capacités, son potentiel illimité de créer, d’avancer, de se construire, son indépendance financière et matérielle, sa liberté d’être et de penser.

Elle passe à côté d’opportunités, de rencontres, de richesses de la vie.

Elle y perd sa véritable essence de femme riche et puissante de par sa force et l’amour qu’elle a en elle.

Elle étouffe sa flamme, son feu intérieur jusqu’au jour où le vent de la vie viens raviver les braises"

****


Et pour aller plus loin sur le sujet de:

« réduire mon temps de travail pour m’occuper de mes enfants »


Si l’on considère cette situation comme naturelle, banale, classique, normale...Et bien on ne la considère pas à sa juste valeur, à sa juste valeur morale, émotionnelle, matérielle et financière.

Si cette situation avait été vu à sa juste valeur, si la place que j’occupe dans cette situation avait été vu à sa juste valeur, si moi j’avais été vue, considérée et reconnue à ma juste valeur à travers ça, quels aurait été les adjectifs utilisés pour décrire cela?

quelles qualités et compétences serait ressorti de cela ?

et même quelle valeur financière aurait été attribué à cela ?

Et bien oui ça peut tout changer!

Car en regardant les choses avec les yeux et le cœur, en considérant tout ce que nous vivons et qui nous sommes à leur juste valeur, nous nous nourrissons de cela et nous changeons notre perception de nous-mêmes et du monde.


Si à l’époque ma place en tant que mère au foyer avait été réellement considérée à sa juste valeur, je me serais peut-être sentie plus forte, comprise, encouragée et simplement nourrie, reconnue et reconnaissante.

Et même plus...

Si ma place en tant que mère au foyer avait été réellement considérée à sa juste valeur financière, j’aurais certainement pu acquérir une certaine autonomie financière qui m’aurait aidé à ne pas m’enfermer dans ce rôle et me permettre de faire autre chose après.

Et pour aller plus loin...

Aujourd’hui que j’ai pris la décision de m’envoler vers mon déploiement personnel et professionnel, j’ai besoin de 2 choses pour me permettre d’avancer et d’investir pleinement sur moi et révéler mon plein potentiel :

de la force, de la compréhension, des encouragements, de la reconnaissance, pour m’autoriser à être pleinement moi-même !

de l’apport financier, pour me former, être accompagnée et obtenir tous les outils nécessaires à ma réussite .


...Le lien est vite fait mais qu’importe, c’est derrière moi, et maintenant je vais de l’avant, je trouverai les ressources nécessaires quoi qu’il en soit car :


« il est temps de nous mettre à la hauteur de ce que nous sommes vraiment. »



A vous toutes et à vous tous !

Prenez grand soin de vous !


Avec amour

Chrystelle



62 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout